De la nourriture, des organes, des maisons ou encore des voitures, les imprimantes 3D peuvent tout faire, nous assure-t-on… . Cette nouvelle technologie qui permet de produire tout type d’objets chez soi sera-t-elle la troisième révolution industrielle ? Toujours à la pointe de l’innovation disruptive, Invivoo a testé pour vous.

Fin 2015 Invivoo pose la première pierre de son FabLab maison en installant l’imprimante 3D Flashforge® Creator Pro dans ses locaux.

Utilisation ouverte à l’ensemble de ses collaborateurs, session de découverte et de formation sur la bête par un collaborateur expérimenté, modèles 3D libres de droit disponibles en ligne,  Invivoo décline le modèle du FabLab avec application, et réussite.

Très peu utilisée pour des projets professionnels jusqu’à présent, il faut bien avouer que nous sommes encore loin de la 3ème révolution industrielle annoncée.

Le plus gros impact sur le fonctionnement de l’entreprise a été notre capacité à recréer un bac récupérateur de capsules pour la machine à café Nespresso, ce dernier ayant été jeté par erreur à la poubelle.

En imprimant ce nouveau bac, une étude menée par un cabinet anglo-saxon de conseil en stratégie démontre que nous allons économiser 7h et 52 minutes dans notre gestion des capsules usagées en 2016.

« Un petit pas pour les capsules, un grand pas pour Invivoo » a réagi Grégoire C. après cette annonce fracassante, véritable pavé dans la marre des capsules Nespresso.

D’autres projets, menés par des consultants cette fois, ont une vocation de pur divertissement. On citera par exemple René A., qui s’est servi de l’imprimante pour créer un Centriphone, un support pour téléphone qui permet de le faire tourner au-dessus de sa tête et ainsi de se filmer en hauteur, fonction utile pour les vidéastes-sportifs amateurs de glisse. Découvrez la conception du Centriphone de A à Z grâce à cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?time_continue=282&v=d45oGNv8H98centryphone

On pense également à Julien M., qui a imprimé une coque pour le drône qu’il réalise from scratch, pièce par pièce coté hardware et full stack côté dev.

On aime beaucoup également le test du projet Open Toy (http://www.thingiverse.com/thing:554850) par Grégoire C. afin de créer des oranges volantes ou des carottes dragster…imparable pour retrouver son âme d’enfant !

hélico 3D

En parallèle Invivoo se penche également sur une utilisation à vocation humanitaire de l’impression 3D. Citons en premier lieu le projet de l’e-nable Community Foundation (http://www.enablecommunityfoundation.org/get-involved/build-a-hand/) dont l’objectif est d’imprimer des mains qui serviront de prothèse et seront distribuées par la fondation dans le monde entier.

Alors le FabLab Invivoo, facteur d’innovation ou simple jouet un peu cher ?

« Nous pensions que l’imprimante éveillerait un peu plus de curiosité, finalement assez peu de collaborateurs s’en servent encore réellement. Mais nous espérons avec les premières réalisations que d’autres suivront et créeront le fameux effet boule de neige », commente Luc L.. Nous comptons également sur l’arrivée de Julien dans les équipes au siège pour animer la communauté autour du FabLab en donnant envie à de nouveaux collaborateurs de s’impliquer, c’est pourquoi Invivoo continuera à étoffer son FabLab avec de nouvelles machines et de nouveaux outils. En effet, les résultats pour Invivoo ne sont attendus qu’à long terme analyse Luc L. : « favoriser chez Invivoo l’accès à des moyens d’innover permet d’inculquer une démarche créative à l’ensemble de nos collaborateurs, afin que le questionnement et la recherche de solution innovante devienne un réflexe naturel, et non plus le fruit d’un travail contraint. »