Le 13 mars 2018, INVIVOO était présent au salon UNIVERSWIFTNET, forum de la relation banque-entreprise qui réunit chaque année les trésoriers, directeurs financiers d’entreprise, représentants des banques, éditeurs et sociétés de conseil spécialisée.

Forum d’échange et de réflexion, ce salon représente une réelle opportunité pour partager l’actualité, s’informer sur les tendances et les évolutions réglementaires qui impactent les échanges banque-entreprise, tout en découvrant et évaluant les solutions techniques susceptibles de répondre à ces nouveaux enjeux.

Ce fut surtout l’occasion pour INVIVOO & CALIXYS de présenter aux trésoriers leur partenariat autour de la réconciliation de données.

Rabah Keraine, représentant l’expertise Post-Trade d’INVIVOO, a également pu présenter l’entreprise, son positionnement et ses objectifs de développement lors d’une interview réalisée par la journaliste financière Cécile Desjardins.

 

Cette édition 2018 du salon UNIVERSWIFTNET a particulièrement mis en lumière les enjeux du KYC (Know Your Customer). La complexité de la gestion et du partage des informations qualitatives relatives aux activités des clients Corporate révèle notamment un besoin immédiat d’accompagnement des banques sur le plan technologique.
 
On a pu également se rendre compte de l’intérêt réel des institutions financières à partager les informations disponibles auprès de chacune d’elles, ce qui peut laisser penser que la constitution de coopératives de données est une évolution probable dans un avenir proche. La technologie Blockchain offre les caractéristiques d’une plateforme d’échange appropriée et c’est dans le but d’anticiper les tendances du marché qu’INVIVOO a lancé une Expertise dédiée à cette technologie. Que ces plateformes soient bi ou multilatérales, ce nouveau concept de coopération autour de la donnée doit être réfléchi tout en gardant à l’esprit les enjeux commerciaux et déontologiques de la gestion de l’information clients. Le cadre concurrentiel constitue ainsi une limite importante à l’implémentation de ce concept.
 
Enfin dernier enjeu important identifié lors du salon, celui des coûts d’implémentation des services de gestion du KYC, qui poussent l’industrie financière vers l’automatisation de leurs processus, et plus spécifiquement autour de la gestion des répertoires. 
 
Ce salon a donc largement démontré que le besoin d’accompagnement technologique des banques pour répondre à leurs problématiques métiers est omniprésent. A travers notre partenariat avec un éditeur de logiciel spécialisé, et notre expertise à la fois métier et technologique, INVIVOOa pu présenter aux institutions financières lors de ce salon une réponse concrète pour faire face à leurs enjeux actuels et futurs.