Le pessimiste se plaint du vent.

L’optimiste attend que le vent tourne.

Le leader ajuste les voiles.